CLUB  NATIONAL  DES  BÉCASSIERS
"Chasser le plus possible tout en tuant le moins possible " . Pierre Malbec.

cloche-site-CNB2

Bilans biométriques et biologiques 2009-2010


Bilan au niveau NATIONAL



bilan00










 

 

 

 

 

 

 

La diagnose des ailes a été réalisée par les lecteurs d'ailes du CNB.



La récolte d'échantillons par département.

bilan01



















La récolte régionale.

bilan02




 

 

 

 

 

 

 

Il faut souligner une baisse importante des échantillons « bretons » globaux (les Côtes d'Armor et le Finistère restant les plus productifs).
Il y a dix ans les échantillons bretons représentaient le quart de la récolte nationale !!! Cette année 40% des échantillons proviennent de 3 régions. On notera la persistance d'un "vide" en ALSACE et en LORRAINE d'où nous ne recevons aucun échantillon. Il faut noter l'effort important de certains départements en particulier le Pas de Calais, l'Oise, l'Aisne et le Cantal qui ont fourni de nombreux échantillons.




Etude des des paramètres biométriques et biologiques :



√  Les variations pondérales

bilan03















Les adultes sont plus lourds que les jeunes, ce qui est conforme aux normes.




bilan04

 

 

 

 

 

 

 

 

Les données habituelles sont respectées avec des femelles plus lourdes que les mâles et ce dans les différentes classes d'âge.

 

Rappel pour information :

Poids en 2005 / 2006 : 317g
Poids en 2006 / 2007 : 313g
Poids en 2007 / 2008 : 316g        absence de différence notable
Poids en 2008 / 2009 : 316g
Poids en 2009 / 2010 : 317g



bilan05
















Comme c'est très souvent le cas c'est dans la 1ère décade de janvier que les poids sont les plus importants, les échantillons reçus au plus fort de la vague de froid ne présentent pas de baisse très significative tout au plus on notera que les mâles de par leur alimentation différenciée (besoins protéiniques moindres) ont moins souffert que les femelles. Cette saison on a noté dans les échantillons reçus, 16 oiseaux de poids égaux ou supérieurs à 400g et un oiseau de 500g.


√  Sexage des oiseaux.

1990 oiseaux sexés soit 19 %
Rappel : le sex-ratio correspond au pourcentage de mâles dans l'échantillon contrôlé.


bilan06



















La valeur du Sex-ratio à 38 % est très stable.



√  La diagnose de l'âge.


bilan07



















En retrouvant la valeur de la saison 2007/2008 il s'avère être inférieur de 6 points à celui de la saison 08/09, la reproduction n'a peut-être pas été aussi bonne que prévue !
Une des caractéristiques de la saison est la régularité de l'âge ratio décadaire (voir ci-dessous), on peut constater que la vague de froid ne s'est pas accompagnée d'une arrivée importante d'adultes.
Nota : Il existe une différence entre l'âge ratio général et celui donné dans les décades. En effet le premier se calcule avec TOUS les oiseaux dont l'âge est déterminé alors que pour le second il n'y a que les oiseaux d'âge déterminé et de capture datée.


bilan08


















√  Cas de l'évolution des mues.

 

1 - Pour les oiseaux ADULTES 3 catégories,
     a)  M.T.P.N (Mue Terminée Post Nuptiale) une seule cotation : Ac0
     b)  M.S.P.N (Mue Suspendue Post Nuptiale) deux cotations :
              -  An+1 C (C1, C2, C3, C4) oiseaux matures qui étaient jeunes la saison précédente, soit une seule génération.
              -  An+x C (C1, C2, C3, C4) oiseaux déjà matures la saison précédente voire depuis plusieurs saisons et qui renferment donc plusieurs générations.


 


bilan09

















On peut voir une remarquable stabilité des catégories d'adultes sur les 2 dernières saisons, les hypothèses formulées l'an passé restent donc d'actualité. A un an d'intervalle les vagues de froid sont survenues à la même époque et pratiquement avec la même intensité.


bilan10
















 

2 – Pour les oiseaux JEUNES une seule catégorie,
      mais avec 5 cotations différentes : Jc0, Jc1, Jc2, Jc3, Jc4. Dans tous les cas il s'agit d'oiseaux immatures en Mue Suspendue Post Juvénile (M.S.P.J).
      -   La cotation Jc0 correspond au stade ultime de la mue Suspendue Post Juvénile.
      -   Les cotations de Jc4 à Jc1 sont des stades de Mue Suspendue Post Juvénile incomplets.



bilan11



















√  Etude des différentes mues : Post Nuptiale et Post Juvénile.


bilan12
















 

Similitude des 2 dernières saisons.


Nota : Il existe une différence entre le TMS exprimé dans les suivi et celui donné dans les décades. En effet le premier se calcule avec TOUS les oiseaux COTÉS alors que pour le second il n'y a que les oiseaux cotés et datés.


bilan13


















bilan14


















On ne relève cette saison aucune anomalie dans les suivis décadaires des 2 TMS.


 

CONCLUSIONS CONCERNANT LA SAISON 2009/2010
 

Les faits et paramètres qui caractérisent cette saison :

  • Un déroulement de migration correspondant au calendrier habituel.
  • Une succession de périodes d'intempéries, avec chutes de neige et / ou périodes de "gel prolongé" (ex. vague de froid).

A signaler cette saison le remarquable travail de la "commission météo" du CNB qui nous a permis de suivre et de mieux comprendre les différents aléas climatiques que nous avons subis cet hiver.

  • Arrivée importante d'oiseaux fin décembre 2009 et début janvier 2010 avec de très fortes concentrations sur les zones littorales Manche / Atlantique
  • Dans les secteurs favorisés par la climatologie, les oiseaux sont restés en nombre jusque début mars. Il a d'ailleurs souvent été difficile de faire admettre à certains chasseurs de retarder la réouverture, afin que les oiseaux récupèrent physiologiquement et retrouvent un rythme alimentaire diurne et nocturne normal.

Mis à part l'âge ratio, on peut dire que tous les autres paramètres biométriques et biologiques sont bons.

Les paramètres cynégétiques (I.C.A) sont excellents et correspondent à la meilleure saison depuis que les équipes du CNB suivent l'évolution de ces différents paramètres, soit 14 années. Ce fait est confirmé par un Indice d'Abondance Nocturne (I.A.N) qui est lui aussi le plus élevé relevé ces dernières années par le Réseau Baguage de l'ONCFS.

Cette abondance d'oiseaux avait été prédite par les responsables de la section bécasse de l'ONCFS qui ont mis au point, dès l'automne, une méthode d'investigation permettant d'annoncer, l'abondance, le maintien ou la baisse du cheptel migrant à partir de la Russie pour la saison en cours (il faudrait rajouter "pour la France")
Compte tenu du particularisme climatique européen cette année, cette technique novatrice devra cependant être confirmée sur plusieurs saisons de suivi.

Ces deux dernières saisons, une productivité correcte, voire bonne, et la survenue de "coups de froid" ont permis de bonnes migrations (plus hétérogènes en 08/09 qu'en 09/10).
Cependant cette saison, marquée par une baisse de l'âge ratio doit nous faire réfléchir. S'agit-il d'une baisse de la productivité en jeunes au printemps ou d'une baisse du nombre de reproducteurs, ceux-ci ayant été tués en trop grand nombre la saison précédente ? Autant de questions auxquelles il est difficile de répondre de manière péremptoire.

Nous devons donc rester vigilants et continuer à nous battre pour une généralisation d'un P.M.A calendaire qui permettrait d'ajuster le prélèvement aux évènements.

Remerciements aux lecteurs d'ailes et ainsi qu'à tous les "bécassiers" membres du Club ou non qui nous ont adressé échantillons et observations de terrain sans lesquels ce travail serait irréalisable.

Commission technique et scientifique.
Jean-Paul BOIDOT